Shinobi Ninja

SHINOBI

Le terme Shinobi ou ninja désigne un membre de la caste des guerriers dans l’univers de Naruto. Les femmes ninjas sont appelées Kunoichi. Les ninjas sont la plupart du temps organisés en clans, eux-mêmes regroupés au sein d’un village caché à l’intérieur d’un Pays (voir à Kakurezato). Ce village concentre tous les moyens nécessaires à la création, l’entretien et la gestion de cette force militaire. Les Shinobi peuvent remplir différentes missions rémunérées comme des travaux en tout genre, l’escorte de personnages importants, l’espionnage et le renseignement, la traque d’individus recherchés, l’assassinat, etc. En période de guerre, les ninjas se rassemblent en une grande armée afin de protéger leur Pays.
Les Shinobi tirent leur pouvoir de la maîtrise du Chakra, sorte d’énergie vitale qui leur permet d’exécuter des Jutsu (compétences, techniques), dans le but de produire des phénomènes extraordinaires (boules de feu, illusions, marche sur les eaux, etc.) pour vaincre leurs adversaires.
Historiquement, les Shinobi du Japon féodal, le terme ninja ayant été forgé qu’au XXe siècle, étaient de redoutables mercenaires qui louaient leurs services (espionnage, sabotage, infiltration et renseignement, assassinat, guérilla, etc.) aux plus offrants. Le terme Shinobi signifierait « spécialiste, individu, furtif, caché, combattant de l’ombre », ce qui traduit bien l’aspect secret des activités ninjas.
Contrairement à la caste des samouraïs, les méthodes des ninjas ne respectaient aucune éthique particulière dans le combat, ce qui leur permettait d’accepter des missions jugées déshonorantes pour un samouraï, d’où leur popularité auprès seigneurs de guerre peu scrupuleux. De nombreux Shinobi étaient encore en activité au début de la période Edo (de 1603 à 1867).


Extrait du livre Les influences culturelles dans le manga Naruto, à travers la mythologie et l’histoire du Japon, J.M. Montsalvat, 2021.

Pour plus d’info, voir la boutique en ligne.