LE VER LUISANT

Lucioles

Saâdi (vers 1200 – vers 1292) est considéré comme l’un des plus grands poètes et conteurs persans de la période médiévale. On lui doit le très célèbre « Jardin des roses » qui a notamment influencé le Moyen Âge occidental. On connaît un peu moins « Le Jardin des fruits », qui pourtant est tout aussi extraordinaire. Notons au passage que l’ancien président français Sadi Carnot (1837-1887) doit son prénom à son grand-père, qui fut un fervent admirateur du poète persan.

Vous avez certainement vu, parmi l’herbe des jardins et des prairies, ces minuscules vers qui luisent dans les ténèbres comme des gouttes de feu.
Un promeneur demanda un jour à l’un d’eux :
– Dis-moi donc pour quelle raison tu ne brilles pas pendant le jour ?
Voici la lumineuse réponse que fit ce ver flamboyant, fils de la terre :
– Je reste dehors, le jour comme la nuit, mais quand le soleil est dans le ciel, je ne suis rien !

Source : Saâdi – Le Jardin des Fruits, traduit du persan par Frantz Toussaint – Gallimard, collection Folio Sagesse – 2013