SUR LES HAUTEURS DE MONTSERRAT (POÈME N°1)

Sur les hauteurs de Montserrat cover

CORPS ET ÂME

Il m’a dit : avant d’être un corps, tu es une âme,
Et quand tu éprouves une vive douleur,
Ton âme se serre et toute entière se meurt,
Créant en toi cette souffrance que tu blâmes.

Mais ne crois pas que ceci n’est qu’un jeu infâme,
Car ce qui est la source de tous tes malheurs,
Est en même temps la racine du bonheur,
Et de ton existence, la chaîne et la trame.

En toi, la vie jaillit d’une terre fertile,
Pour toutes sortes de créatures subtiles.
Contemple-les comme des traces de toi-même,

Qui révèlent les passages de ton essence,
Des marques imprimées dans ta propre substance,
Scellant l’éminence de la nature humaine.

Extrait du recueil de poèmes Sur les hauteurs de Montserrat, J.M. MONTSALVAT© 2020.

Pour plus d’information, voir la boutique en ligne.