LES SYMPLÉGADES

Symlpégades

Les Symplégades, du grec ancien αἱ Συμπληγάδες qui signifie « qui s’entrechoquent », désignaient dans la mythologie grecque, deux falaises qui gardaient le détroit du Bosphore dans l’actuelle Turquie. Elles s’entrechoquaient constamment ce qui empêchait de fait toute navigation, jusqu’au jour où Jason et les Argonautes réussirent à les franchir à bord de la nef Argo.

Dans le récit de la quête de la Toison d’or, le roi Phinée, délivré des monstrueuses Harpies par Jason et les Argonautes, les remercie en leur révélant la prochaine épreuve que les héros devront affronter. Il s’agit des redoutables roches bleues qui s’entrechoquent continuellement et qu’aucun navire n’a jamais réussi à passer. Il leur indique également le moyen de savoir s’ils pourront, le moment venu, les franchir avant qu’elles ne se referment sur eux. Pour cela, ils devront lâcher une colombe devant les Symplégades. Si la colombe passe, ils passeront et les roches resteront définitivement immobiles. Par contre, si elle échoue alors les Argonautes devront faire demi-tour et rentrer chez eux sans avoir pu achever leur quête. À leur arrivée devant les roches bleues, un brouillard dense les enveloppe. Eurytos voyant le premier les Symplégades avertit Jason, qui lâche alors la colombe et tous retiennent leur souffle. Soudain, un bruit assourdissant se fait entendre, les deux roches viennent de se refermer sur la colombe, mais elle réussit à passer en perdant au passage deux plumes de sa queue. Imitant la colombe, le navire franchit à son tour les roches qui se rabattent aussitôt, emportant un bout de la poupe du bateau. Les Argonautes sont soulagés, ils viennent d’accomplir ce que tout le monde pensait impossible. Depuis cette époque, les Symplégades restèrent immobiles…

Tag(s) associé(s):