LES DEUX MOINES ZEN

Bouddha

Pour faire simple, le zen est une branche du Bouddhisme où la méditation est primordiale. C’est une voie spirituelle aujourd’hui répandue dans toute l’Asie et même en Occident. Beaucoup de maîtres Zen ont agrémenté leurs enseignements d’histoires courtes et tranchantes destinées à déclencher des prises de conscience fulgurantes chez leurs disciples. L’histoire suivante s’inscrit parfaitement dans cet état d’esprit (source).

Deux moines zen s’apprêtaient à traverser une rivière à gué, lorsqu’arriva une jeune fille. Elle souhaitait aussi traverser, mais elle était effrayée par la violence du torrent. L’un des moines la prit alors sur ses épaules et la porta de l’autre côté de la rivière. Son compagnon fulminait, car selon lui, un moine ne devait pas toucher le corps d’une femme. Tout le long du trajet, il ne desserra plus les dents. Deux heures plus tard, lorsqu’ils arrivèrent en vue du monastère, il lui annonça sur un ton de reproche qu’il allait informer le maître de ce qui s’était passé : « Ce que tu as fait est honteux et interdit par notre règle ! dit le premier moine. ». Son compagnon s’étonna : « Dis-moi, qu’est-ce qui est honteux ? Qu’est-ce qui est interdit ? rétorqua le second moine.

– Comment ? As-tu oublié ce que tu as fait ? Tu ne t’en souviens donc pas ? Laisse-moi te rafraîchir la mémoire. Tu as porté une belle jeune fille sur tes épaules !

– Ah oui, se souvint le second moine en riant. Tu as parfaitement raison. J’ai porté cette jeune fille sur mon dos, mais il y a deux bonnes heures que je l’ai laissée sur l’autre rive, tandis que toi, tu la portes toujours dans ton cœur ! ».

Tag(s) associé(s):