Le centre du cercle

Le centre du cercle

L’homme véritable est donc celui qui est parvenu effectivement au terme des petits mystères, c’est-à-dire à la perfection même de l’état humain ; par là, il est désormais établi définitivement dans l’Invariable Milieu, et il échappe dès lors aux vicissitudes de la roue cosmique.

René Guénon (1886-1951)

Pour comprendre le monde spirituel tel qu’il est envisagé dans les traditions authentiques, il faut revenir sur la doctrine des trois mondes. Les anciennes traditions de l’humanité s’accordent sur la composition ternaire de l’être humain, constitué d’un corps physique, d’une âme et d’un esprit. De la même manière, le cosmos, c’est-à-dire l’ordre de l’univers selon l’étymologie grecque ancienne, est composé de trois mondes hiérarchiques : le monde des corps physiques ou matériels, le monde des formes psychiques ou subtiles et le monde proprement spirituel, qui s’étend également au-delà des frontières de l’univers créé, dans le domaine du non-manifesté, ou de l’incréé si l’on préfère.

Lorsqu’on aborde la spiritualité, il faut en général se méfier des apparences qui peuvent être parfois trompeuses. Ces trois mondes ne sont pas des lieux indépendants et séparés les uns des autres par des frontières bien établies. En réalité, il n’y a qu’un seul monde qui peut être perçu de manières très différentes bien que complémentaires. L’être humain peut appréhender le monde qui l’entoure par l’intermédiaire de ses sens physiques (vue, ouïe, odorat, etc.), à travers les facultés subtiles de son mental ou par l’Intellect, au sens platonicien du terme.

En conséquence, les connaissances obtenues en fonction du mode de perception utilisé sont différentes tout en étant complémentaires et hiérarchisées. De ce fait, le monde unique paraît être multiple selon les modes de perception envisagés et le degré de conscience afférent. C’est dans ce contexte que l’on peut parler de trois mondes superposés qui n’en font qu’un.

Par ailleurs, de part notre nature innée et nos conditionnements acquis, chacun de nous a développé une individualité singulière et une présence au monde unique (voir l’article sur la loi d’attraction). Cela signifie que malgré le fait que nous soyons égaux au point de vue ontologique, il existe néanmoins des inégalités au point de vue de l’individualité, qui se traduisent par des facultés de perception et des niveaux de conscience différents d’un individu à l’autre. Ainsi, au point de vue métaphysique, il n’y a qu’un seul monde (l’Être pur), au point de vue macrocosmique, il existe trois mondes (spirituel, psychique, corporel), tandis qu’au point de vue microcosmique, il y a autant de mondes différents et complémentaires que d’êtres humains.

En d’autres termes, chaque être humain possède sa propre vision singulière du monde, son propre point de vue particulier. D’un certain côté, cette multiplicité de points de vue est une richesse extraordinaire pour l’humanité, mais de l’autre, c’est inévitablement une cause de pauvreté pour l’individualité, car elle est incapable de comprendre par elle-même l’ensemble des points de vue particuliers en multitude indéfinie.

Néanmoins, nous sommes potentiellement capable de transcender cette condition individuelle et ses limitations, parce qu’il y a en chacun de nous quelque chose de proprement non-humain, à savoir l’Intellect universel qui est d’origine divine. Par l’Intellect, l’être humain est capable de renouer avec la source de Vie qui se trouve au centre de lui-même. En s’affranchissant de ses limitations et conditionnements par une identification au principe qui fonde son humanité, il est en mesure d’embrasser d’un seul regard tous les points de vue particuliers. De même qu’au centre du cercle (le principe de l’état humain) tous les points de la circonférence (toutes les individualités humaines possibles) sont effectivement visibles et atteignables (comprises et connues).

Par l’Intellect, qui est l’élément spirituel dans l’être humain, l’homme voit simultanément dans les trois mondes et ainsi les reconduit à leur unicité primordiale. C’est ce que suggère le soufi marocain Ahmad Ibn ‘Ajîba (1747-1809) lorsqu’il dit que : « En réalité, ce bas-monde, le monde spirituel et le monde de la Toute-Puissance (le monde divin) sont un seul et même lieu, qui est l’existence (al-wujûd) originelle et ramifiée. Simplement, le nom change en fonction du regard, c’est-à-dire en fonction du degré de conscience spirituelle ! ».

Ce qui vient d’être dit s’applique à tous les événements de la vie humaine, à tous les domaines, du spirituel au profane, de l’interprétation des textes sacrés à la consultation de son horoscope personnel, etc. Tout bonnement parce que l’Intellect, du latin « intellegere » (discerner, saisir, comprendre), est l’Esprit qui relient, ordonnance et hiérarchise tous les êtres crées qui procèdent tous de lui sans exception, « il est le fil invisible qui relie tous les grains du chapelet de prière », comme l’affirme un maître spirituel contemporain.

Parce que l’Esprit universel est sans forme, il peut revêtir toutes les formes pour communiquer avec chaque être humain selon ses prédispositions, sa mentalité, son contexte socioculturel, etc. Dans ce sens, il est la « Trimûrti » hindoue, le « Tao avec un nom, Mère de tous les êtres », le « Noûs » des philosophes grecs de l’antiquité, le Paraclet, le Christ logos et la Réalité muhammadienne des religions monothéistes, etc. En définitive, il est la Tradition primordiale qui donne forme à toutes les traditions spirituelles de l’humanité, une dans leur essence commune et multiple dans leurs formes manifestées. L’être humain qui comprend ce langage de l’Esprit retrouve le centre de son humanité et se libère des apparences. Il devient pleinement responsable de sa vie en portant dans son cœur tous les êtres qui l’entourent car il vit désormais au-delà du cercle des formes individuelles.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.