Citations et aphorismes spirituels

Citations et aphorismes (oct. 2019)

Chaque chose possède toutes choses en elle et voit aussi toutes choses en chaque autre, en sorte que partout toutes choses sont là. Chacune est toutes et toutes sont chacune, et la splendeur est sans borne.

Plotin (204-270).

[…] l’enseignement qui n’éveille pas chez celui qui le reçoit une résonance personnelle ne peut procurer aucune sorte de connaissance. C’est pourquoi Platon dit que « tout ce que l’homme apprend est déjà en lui ». Toutes les expériences, toutes les choses extérieures qui l’entourent ne sont qu’une occasion pour l’aider à prendre conscience de ce qu’il a en lui-même. Cet éveil est ce qu’il appelle anamnésis, ce qui signifie « réminiscence ».

René Guénon (1886-1951).

Dieu réside en toute chose ; et rien ne Le contient, sauf si une telle chose est Une avec Lui. Mais si celle-ci sort de l’Unité, elle sort de Dieu et entre en elle-même, et devient alors différente de Dieu, en s’en séparant elle-même. Et voici que se manifeste la Loi qui veut que toute chose doive re-sortir de soi-même pour retourner dans l’Unité ou bien rester séparée de l’Unité.

Jacob Boehme (1575-1624).

Ton essence et ton ego comptent parmi les voiles les plus épais ; cependant, ce n’est qu’à travers eux que tu peux connaître ton Seigneur, lorsque précisément ils ont cessé d’être des voiles pour devenir des miroirs !

Émir Abdelkader (1808-1883).

Les êtres humains […] sont infiniment divers et changeants dans leurs formes intérieures […]. Un être humain vient au monde comme une forme potentiellement divine, mais il/elle peut le quitter en tant que pratiquement n’importe quoi – un ange, un saint, un prophète, un démon, un animal, un légume.

William Chittick (1943-).

Le Seigneur Bienheureux dit : absence de crainte, purification de l’existence, développement du savoir spirituel, charité, maîtrise de soi, accomplissement des sacrifices, étude des Vedas, austérité et simplicité, non-violence, véracité, absence de colère, renoncement, sérénité, aversion pour la critique, compassion, absence de convoitise, douceur, modestie et ferme détermination, vigueur, pardon, force moral, pureté, absence d’envie et de pureté des honneurs, – telles sont, ô descendant de Bharata, les qualités spirituelles des hommes de vertu, des hommes nés de la nature divine.

La Bhagavad-Gîtâ.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.